Communiqué de presse: Ratification du Maroc de la CIRDPH et de son Protocole Facultatif

Mercredi, Mai 6, 2009
Le 8 Avril 2009, le Royaume du Maroc a déposé les instruments de ratification de la convention internationale des droits des personnes handicapées auprès des organes compétents des Nations Unies. Le Maroc a également communiqué son adhésion au protocole facultatif attaché à la convention, devenant ainsi le quatrième pays de la région arabe a avoir ratifié la convention Internationale des droits des personnes handicapées et son protocole facultatif avec la Tunisie, le Soudan et L’Arabie Saoudite.
 
Dans une lettre Royale envoyée au Conseil Consultatif des Droits Humains à l’occasion du 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le 10 décembre 2008, Sa Majesté le Roi annonçait la décision du Royaume du Maroc de lever les réserves concernant la Convention des droits de la Femme ainsi que la ratification de la convention internationale des droits des personnes handicapées.
 
Le Collectif pour la promotion des droits des personnes en situation de handicap, salue cette initiative qui intervient dans un contexte de mobilisation nationale des personnes en situation de handicap et des membres de leurs familles ainsi que des organisations les représentant.
 
Le Collectif pour la Promotion des Droits des Personnes en Situation de Handicap, tout en se félicitant de la forte volonté politique exprimée de manière claire et sans équivoque par la plus haute autorité de l’Etat et visant la promotion des droits des personnes en situation de handicap ; appelle le gouvernement marocain à :
 
  • Remplir, dans le cadre de la concertation avec les acteurs concernés , les engagements qui lui incombent en tant qu’Etat partie de la convention et du protocole facultatif, en  tenant compte de la protection et de la promotion des droits de l’homme des personnes handicapées dans toutes les politiques et dans tous les programmes ;
  • Prendre les mesures appropriées, en particulier les mesures législatives, pour modifier, abroger ou abolir les lois, règlements, coutumes et pratiques qui sont source de discrimination envers les personnes handicapées et mobiliser les ressources nécessaire en vue d’assurer le plein exercice de ces droits ;
  • Le Collectif invite le gouvernement marocain à jouer pleinement le rôle qui est le sien au niveau des mécanismes nationaux et internationaux de suivi et de monitoring de la convention, notamment ;
  • En créant au sein de l’administration marocaine un dispositif de coordination chargé de faciliter les actions liées à cette application dans différents secteurs et à différents niveaux ;
  • En mettant en place au niveau interne, un dispositif indépendant de promotion, de protection et de suivi de l’application de la Convention, en tenant compte des principes applicables au statut et au fonctionnement des institutions nationales de protection et de promotion des droits de l’homme;
 
Il est à rappeler que la Convention et son protocole facultatif sont entrés en vigueur le 3 mai 2008 après avoir été adoptés par les Etats Membres des Nations Unies le 13 décembre 2006. La Convention a pour objet de « promouvoir, protéger et assurer la pleine et égale jouissance de tous les droits de l'homme et de toutes les libertés fondamentales par les personnes handicapées et de promouvoir le respect de leur dignité intrinsèque ».

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.